Blog Médecines douces alternatives

Vers 3.2a
Vous êtes ici : Accueil Bien-être > Blog Médecines douces alternatives > Belle et séduisante à la ménopause
 
Belle et séduisante à la ménopause 05/04/2010

La ménopause n'est pas plus une pathologie que la grossesse ou la puberté. La ménopause fait partie d'un cycle naturel chez la femme et se manifeste par la disparition des règles. Considérée comme un tournant majeur de la vie d'une femme, il s'agit en fait d'une évolution physiologique qui marque le début d'une nouvelle phase : celle de la maturité et de la sérénité. 

 

Comme pour tous les changements vécus par notre corps, lors de la ménopause, le mental joue un rôle essentiel. Cette étape ouvre une nouvelle page passionnante dans la vie des femmes : l'occasion pour la beauté de s'épanouir, pour le psychisme de gagner en sérénité.  Bref, beaucoup de raisons d'aborder cette étape avec optimisme. Tous les symptômes pénibles qui accompagnent transitoirement cette métamorphose du corps sont variables, d'une personne à l'autre, mais le stress et l'anxiété les accentuent. Les femmes qui ont confiance en elles restent plus vives, plus énergiques, surmontent bien mieux ces symptômes et accèdent plus vite a la sérénité dans leur nouvelle condition physique.

 

Mieux comprendre sa beauté à la ménopause

 

La peau manifeste des signes de vieillissement à la ménopause : rides, relachement, taches... Aujourd'hui, on peut facilement y remedier, à condition d'en comprendre les raisons. Que s'est-il passé ? Tout d'abord, il faut se souvenir que le vieillissement de la peau et de pratiquement tous les organes commence dès la trentaine. Ainsi, tout ne part pas à vau-l'eau, tout à coup, sans crier gare, à la cinquantaine ! Des changements lents et réguliers affectent l'aspect de la peau et fragilisent ses défenses. C'est pourquoi les soins doivent etre précoces et adaptés à chaque âge. Des modifications profondes de l'épiderme, du derme et de l'hypoderme altèrent l'aspect de la peau. Celle-ci peine à garder son eau constitutive, à renouveler les cellules de la matrice du derme. L'altération des fibres de collagène et d'élastine ainsi que l'arrêt des sécrétions de sébum et de sueur, qui sont responsables de la constitution du film hydrolipidique, altèrent la souplesse de la peau. Prendre en compte la cause de ces alterations, qui s'accélèrent à la menopause, permet de mettre en place les soins protecteurs et correcteurs les mieux appropriés. II ne suffit pas d'appliquer seulement, le matin, une crème hydratante pour esperer rehydrater sa peau et la proteger efficacement du vieillissement. La déshydratation est profonde et affecte le derme dans lequel, pour l'instant, on ne sait pas remplacer l'eau perdue. Aucun soin exterieur, le plus sophistiqué soit-il, ne peut à lui seul lutter contre le vieillissement cutané. La beauté est un tout. La peau est le miroir de la santé. Garder une peau jeune et belle nécessite aussi d'agir à l'intérieur.  L'hygiène de vie joue ainsi un rôle considérable dans le maintien d'une peau jeune sur le visage et le corps, mais aussi dans le maintien de l'apparence physique : mental jeune, allure dynamique, corps sportif, visage rayonnant.

 

Les soins externes

 

Les soins externes revêtent un caractère particulier : ils doivent être réguliers et plus complets.  Qu'il s'agisse du démaquillage, de la tonification, des soins de jour et de nuit, des sérums et des masques. Rien ne doit être oublié pour compenser la plus grande fragilité de la peau à la ménopause.

  • Le lait démaquillant.
    II doit être riche en substances nutritives, autrement dit en lipides. Nous l'avons vu, la peau mature souffre de la disparition du film hydrolipidique. Elle a tendance à devenir extrèmement sèche, à perdre de sa souplesse et son élasticité. Si le lait démaquillant est bien onctueux, il apportera, dès les premiers gestes de soin, ses lipides assouplissants.
  • La tonification est indispensable.
    Après le lait, elle enlève non seulement le surplus de lait chargé d'impuretés, mais elle donne aussi un coup de fouet à la peau et aux muscles sous-jacents. Aussi faut-il que le tonique soit pulverisé. Acheter pour cela des toniques en spray ou en bombe, comme les eaux thermales par exemple, puis tamponner délicatement la peau apres l'opération. Les eaux thermales riches en selenium sont tout a fait conseillées. Cet oligo élement piège les radicaux libres principaux, facteurs de vieillissement.
  • Les crèmes de jour et de nuit sont indispensables.
    A la ménopause, on ne peut faire l'économie d'un de ces deux soins.

Compenser la fragilité cutanée

 

Au cours de la journée, la crème de soin est destinée à protéger la peau des agressions extérieures et de la deshydratation qui s'accélère à l'air libre. La peau mature resiste mal au chaud, au froid, aux UV, au vent. Un écran est donc nécessaire pour l'isoler et la protéger. Cela est vrai pour toutes les peaux, certes, mais plus important encore pour les peaux matures. Pour renforcer cette barrière, il convient de mettre un serum aqueux sous la crème. La nuit, la crème a pour rôle de réparer les fonctions cutanées endommagées. De plus, pendant le sommeil, la peau profite mieux des actifs contenus dans les soins.  II faudra réparer les cellules, accélérer leur renouvellement, agir sur la jonction dermo-épidermique, pour lutter contre
l'affaissement des tissus qui agit sur l'intégrité des vaisseaux cutanés.

  • Conserver un bon sommeil fait partie de la démarche anti-âge.
    La peau des femmes qui dorment mal vieillit deux fois plus vite.
  • Surtout ne jamais oublier que le soleil en été est l'ennemi de la peau mature. II accélère le vieillissement, durcit les fibres de collagène, provoque des taches indélébiles, accélère la fuite hydrique. En été, même les écrans totaux sont insuffisants à contenir la pénétration des UV. II faut éviter de s'exposer aux heures de fort ensoleillement, de 11 a 16 heures, et le reste du temps choisir les crèmes solaires à indices de protection très éléves.

Traiter la peau de l'intérieur

 

La diététique occupe une place importante dans la santé et la beauté de la peau. Les crèmes, si elles resfent indispensables, ne sont pas suffisantes. Les nutriments apportés par le sang qui nourrit l'épiderme, le derme et l'hypoderme ont un rôle d'une importance capitale. Lorsque la nourriture est carencée en nutriments essentiels (vitamines, minéraux, acides gras, acides aminés), la peau souffre en profondeur et vieillit plus vite. Les légumes et les fruits (vitamines et minéraux), les acides gras essentiels (huile d'olive et de colza), les céréales complètes (groupe vitaminique B et fibres), grâce à tous les nutriments essentiels qu'ils apportent, sont autant de produits de beauté qui aident à garder une peau en bonne santé resistant aux agressions du temps. Par ailleurs, une diététique équilibrée évite la fatigue et  l'insomnie et l'on sait bien que ces troubles affectent l'aspect de la peau et des cheveux. Pour conserver une ligne jeune, aucune creme ne pourra remplacer une diététique sélective ou les acides gras saturés (beurre, crème fraîche, viennoiseries, plats préparés) sont absents ou rarement presents. Garder une ligne jeune est indispensable non seulement à la beauté mais à la santé en général.

 

Diététique et exercices physiques sont indispensables

 

Eviter de prendre du poids protège des maladies nutritionnelles (diabète, cholestérol et hypertension), mais surtout prolonge la jeunesse et la vie. La peau tire un grand bénéfice de l'exercice physique qui l'oxygène, maintient la tonicité des muscles et atténue les problèmes articulaires et rhumatismaux, trop souvent fréquents à la ménopause. Rester Jeune et belle n'est pas impossible II suffit d'adapter son rythme de vie aux différentes périodes de la vie. L'équilibre nerveux joue également un rôle important dans la jeunesse cutanée.  Le stress et l'angoisse creusent les rides et brouillent le teint. Pour celles dont la vie est difficile pour toutes les raisons inhérentes à la vie moderne, le meilleur exercice physique est la relaxation fondée sur une bonne respiration, longue et profonde. Le moral s'en ressentira, la résistance aux agressions anxiogènes se renforcera et par la même, la resistance de la peau. Rappeler ici que l'alcool et le tabac sont néfastes à la beauté n'est pas inutile. Ces excitants ont des effets hautement deletères sur la peau. Les radicaux libres qu'ils génèrent altèrent irrémédiablement toutes les cellules cutanées en freinant leur oxygénation.

 

Auteur : Lydia Boucher

avec l'aimable autorisation de Pharma Référence.



Michel  Chauvet
Commentaires : 1|
Le 22 Septembre 2017

<<Avril 2010>>

DLMMJVS
1
2
3
4
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Commentaires :
13/09/17 par Philippe
12/09/17 par Pauline
09/08/17 par Samuel
09/08/17 par Samuel
30/07/17 par Myriam
13/04/17 par Sandra
13/04/17 par Huguette
10/04/17 par Huguette
10/04/17 par Huguette
Non inscrit ?
Commentez sur le Blog

Un sujet ?
Devenez co-auteur du Blog
Catégorie :