Vous êtes ici : Accueil Bien-être > Blog Médecines douces alternatives > LA CHIROPRACTIE.. C'EST QUOI?
 
LA CHIROPRACTIE.. C'EST QUOI? 13/12/2019

Dès son arrivée en Europe, dans les années 1950, la chiropraxie -tout comme l'ostéopathie- a été perçue comme une médecine apparentée aux rebouteux et autres "soigneurs" de campagne que nos ancêtres fréquentaient déjà depuis longtemps. Provenant des États-Unis, elle a acquis ses lettres de noblesse par le biais des manipulations vertébrales et articulaires en général, mais sa définition ne s'arrête pas là. Explication:

Ostéopathie chiropraxie quelle différence ?

Ces deux disciplines sont nées toutes les deux la même année, 1895, dans le Middle-West américain. Leurs fondateurs respectifs se connaissaient très bien et leurs pratiques consistaient à régler les causes d'une pathologie données -pas seulement des problèmes de dos- avec une approche crânienne pour l'ostéopathie et plutôt vertébrale pour la chiropraxie.

Il faut dire que la découverte de cette dernière fut faite suite à la manipulation vertébrale d'une personne qui venait d'être atteinte d'une surdité soudaine. Au bout de quelques manipulations vertébrales la surdité se dissipa totalement ! Une relation entre vertèbres et fonctions auditives étaient dès lors établi et on chercha par la suite à découvrir en quoi les vertèbres pouvaient affecter la santé en général..

 La "Meric Chart" Explications de causes à effets:

L'évolution des techniques au XXème siècle:

Une cartographie fut alors faite, où l'on décrit quel niveau vertébral est en relation à quelssymptômes/pathologies. Bien que parfois un peu empirique, on découvre à travers cette carte le concept fondamental de cette profession, le complexe de subluxation vertébrale.

Ainsi, une vertèbre fixée où légèrement déplacée pourra impacter les fonctions neurologiques qui émanent de ses nerfs tant au niveau moteur, sensoriel,  sympathique ou parasympathique.. d'où une action sur les fonctions auditives citées ci-dessus lors de la "découverte" de la profession.

La subluxation vertébrale et ses conséquences neurologiques:

On comprend alors clairement que les origines de la chiropractie sont assez éloignées de la vision locale de la santé - comme pourrait la concevoir l'allopathie- qui consisterait  à traiter une douleur de dos par le "craquement " d'une vertèbre de la même région où se trouve la douleur... C'est pourtant ainsi que trop souvent les praticiens de tous bords conçoivent les manipulations vertébrales encore de nos jours.

Revenons un instant sur cette découverte faite en 1895. Il est indéniable de noter que les Chinois depuis des millénaires pratiquent déjà à cette époque une approche similaire à celle pratiquée par l'ostéopathie ou la chiropraxie, dans une branche particulière de la médecine traditionnelle chinoise appelée le TUINA. En effet, une forme de manipulation globale et non spécifique de la colonne vertébrale se pratique couramment dans cette branche de la médecine orientale. Il n'y a donc pas de véritable découverte mais plutôt une mise en lumière de ce que les structures vertébrales peuvent impacter les fonctions neurologiques de l'organisme.

Plus tard au milieu du 20e siècle, on comprit le rôle majeur des premières vertèbres cervicales et de leur rôle étonnant pour le reste du corps: Lorsque les deux premières vertèbres en dessous du crâne sont très légèrement déplacées, peut s'en suivre un "effet papillon" bio-mécanique et créer des déséquilibres bien plus grands en aval de la colonne. C'est ainsi que certains chiropracteurs, après guerre, ne traitaient plus que ces 2 vertèbres Atlas et axis pour tenter de remédier à tout symptômes et pathologies...

Plus tard on revint à des définitions moins "vitalistes" de la santé, à tord ou à raison...

Avec néanmoins d'autres outils en plus: manipulations craniennes, "dévrillages" des torsions méningées, avènement de la kinésiologie appliquée (qui est une technique chiropratique à part entière à l'origine). Aujourd'hui encore, les techniques évolues, et se recoupent comme depuis toujours avec l'ostéopathie qui n'a jamais cessé d'avoir une philosophie similaire à la chiropractie. Celle-ci d'ailleurs se résumerait sûrement ainsi:

La structure gouverne la fonction :

La Chiropractie est partenaire de l'Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.). Elle est reconnue en France depuis mars 2011 (Décret n° 2011-32 du 7 janvier 2011). Elle est la 3ème profession de santé dans le monde de par le nombre de praticiens, après la médecine et la dentisterie (près de 100.000 praticiens, quelques centaines en France). Elle est globalement très répandue dans les pays anglos-saxons, au Japon et en Amérique latine.

Romain Peissel, DC,
chiropracteur à Toulouse
site de l'auteur : www.chiropratique-france.net



Romain  Peissel
Commentaires : 8|

Il existe 2 Articles pour cette Catégorie :<<12

Le 1 Décembre 2020

<<Décembre 2019>>
DLMMJVS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Commentaires :
26/11/20 par Jean
22/11/20 par Dumont
04/11/20 par Dumont
24/10/20 par Johanne
25/09/20 par Loic
19/09/20 par nicole
19/09/20 par nicole
19/09/20 par nicole
12/09/20 par Marc
Non inscrit ?


Un sujet ?
Catégories :